Devenir ostréiculteur entrepreneur

Un métier dans le vent…

… et assurément pas comme un autre parce qu’il s’exerce avec une passion chevillée au corps et mise, chaque jour, à l’épreuve face aux caprices de la météorologie et dans la rudesse de certains travaux. Mais l’envie d’entreprendre au cœur de cette nature si généreuse, mais exigeante, se joue de tous ces défis. Au rythme des marées, dans la relation qui s’établit entre l’homme et le Bassin, l’ostréiculteur s’épanouit dans le métier qu’il s’est choisi. En pleine liberté.

séparateur

De nombreuses compétences nécessaires

Outre de réelles capacités physiques, le métier d’ostréiculteur requiert de sérieuses compétences en termes d’organisation de travail, de gestion d’entreprise, de relations commerciales, et de capacités d’anticipation. Malgré un savoir-faire ancestral, l’ostréiculture évolue et touche de nouveaux domaines tant technologiques que commerciaux. Exigences qualité, automatisation de la production sont autant de défis à relever pour les futurs chefs d’entreprise ostréicole.

Conseil CRCAA

La formation

Pour s’installer et accéder aux concessions ostréicoles, il faut disposer d’une des formations suivantes :

  • CAP conchyliculture, BPREAM si né aprés janvier 1990 ou stage 280h né avant janvier 1990
  • Bac Pro productions aquacoles
  • Bac Pro cultures marines
  • BTSA productions aquacoles
  • Licence professionnelle « production animale spécialité aquaculture »
  • Tous Bac avec le stage 280 h

Il faut également être titulaire du BPREAM ou Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Aquacole et Maritime. Il se compose de 850 h en centre de formation et 350h en entreprise. A cela s’ajoute le stage agréé en culture marine de 280 h. Le chef d’entreprise devra par ailleurs disposer du permis conchylicole.

Formation ostréiculteur

Comment choisir une entreprise pour s’installer ?

Le choix d’une entreprise est un élément crucial dans la réussite d’une installation. Nous vous conseillons de vérifier que votre projet répond aux points suivants :

  • Respecter les prescriptions du Schéma des structures en vigueur en Nouvelle-Aquitaine.
  • Un outil de production constitué à minima de 45 ares de parcs en secteur 1 et d’une unité fonctionnelle à terre.
  • Disposer des installations minimales : un quai, de l’eau de mer propre, un raccordement au réseau d’assainissement et de l’eau potable.
  • Acquérir le matériel de base: des tables et des poches ostréicoles, un navire ostréicole, un engin de levage pour assurer le déchargement du navire et un laveur pour la mise en marchés des huîtres.
Bien choisir son entreprise

Point info installation ostréicole

Une installation, cela se prépare. Pour accompagner les candidats porteurs d’un projet, le CRCAA propose des rendez-vous personnalisés avec les personnes ressources et les interlocuteurs nécessaires pour réussir cette installation, tous les troisièmes mardis du mois, à Gujan-Mestras.

Devenir ostréiculteur

Infos pratiques

Renseignement Point Info Installation :

Céline HENNEBELLE – 05 57 73 08 46

Installation ostréiculteur